Automatiser tes réseaux sociaux, l'histoire de Carrd et autre news no code #51

Et si on automatisait ses réseaux sociaux depuis Airtable ?

Pour ceux qui comme moi travaillent déjà sur Airtable, cette vidéo ne vous apprendra pas forcément grand-chose. Mais pour tous ceux (et ils sont beaucoup) qui ne travaillent PAS (encore) sur Airtable je vous donne une bonne petite astuce pour gagner du temps dans la publication de vos réseaux sociaux.

Sur mes précédentes sociétés, j’avais tendance à utiliser des outils de publication automatique comme Buffer pour publier sur les réseaux sociaux. J’utilisais même IFTTT pour programmer tout cela en complément. Franchement, c’était (et c’est toujours) de très bons outils. Mais je dois bien avouer que pouvoir tout faire au même endroit et configurer son outil comme on le souhaite avec seulement Airtable me donne une véritable flexibilité au quotidien qui n’est pas négligeable en termes de temps gagné.

Dans ce tutoriel, je te montre pas à pas comment automatiser Twitter avec Airtable. Si tu veux aller plus loin, tu peux utiliser en complément Integromat qui te permettra parfois d’aller encore plus loin.

Si tu en as marre de payer pour 3-4 outils dans ton entreprise pour publier sur les réseaux sociaux, je crois qu’il est temps de regarder ce tutoriel et de démarrer sur Airtable dès maintenant !

N’oublie pas de t’abonner à la chaîne YouTube Uncode School si tu aimes ces tutoriels no code.

Voir la vidéo


Lancer un produit No Code, faire 2,5M de site et 1M$ ARR : l’histoire de Carrd.

Carrd est un outil no code bien connu de la communauté. Il te permet de faire des petits sites vitrines très efficaces pour lancer tes projets via une simple landing page ou un site vitrine. On est loin des outils comme Webflow par exemple, mais force est de constater que créer un site avec Carrd prend littéralement 15 minutes (inscription comprise).

Le produit est bluffant et compatible avec des automatisations possibles avec Zapier et Integromat. Il existe une version gratuite et une version payante.

Dans une séance de Q&A, le fondateur de Carrd répond aux questions des internautes sur Indiehackers et j’ai trouvé ce post particulièrement intéressant.

Si toi aussi tu souhaites lancer un produit no code, je pense que cette histoire peut t’intéresser.

Les points à retenir

Voici ce que j’en retire :

  • À ce jour, il y a 2.5M sites qui ont été créé par environ 1,6M d’utilisateurs

  • Il gagne environ 1M$/an en revenu récurrent

  • 10 000 sites sont créés sur Carrd par jour

  • Les sites sont hébergés sur AWS

  • Carrd est rentable

Quelle communication pour développer Carrd ?

La communication de Carrd a été entièrement faite à partir du bouche-à-oreille. Pas de marketing et pas de budget pub sur ce produit.

Les premiers utilisateurs et les premiers revenus de Carrd sont venus de sa communauté précédente (il réalisait et vendait des templates HTML) et ensuite des premiers utilisateurs suite à la publication de Carrd sur ProductHunt.

Sans surprise, la période Covid a été un accélérateur très important (plusieurs milliers de sites créés par jour sur Carrd) pour scaler son produit.

Les 4 points clés de la réussite de Carrd

Selon lui, ce qui a été au cœur de sa réussite lors de son lancement tient notamment en 4 points :

  • Prendre les feedbacks de tous les utilisateurs et les intégrer dans son produit (attention ici, cela ne veut pas dire qu’il faut forcément intégrer TOUS les feedbacks, mais bien qu’il faut répondre à tous vos utilisateurs et leur justifier pourquoi vous allez ou vous n’allez pas intégrer telle feature sur votre produit ou encore leur montrer leur roadmap. De mon point de vue l’important, c’est avant tout de prioriser et d’apporter le maximum de care à vos premiers utilisateurs).

  • Faire un produit avec le moins de friction possible. Fait simple, tu auras le temps de faire compliqué par la suite. Dans le cas de Carrd, tout est très bien expliqué et en 15 minutes chrono tu as une landing page responsive qui fait le job ! Pas besoin de s’y connaître en code.

  • Intégrer une version gratuite et payante. Selon lui, cela donne plus le temps aux utilisateurs de savoir pour quelle option ils ont envie de payer et cela te donne le temps de les convaincre. Dans le cas d’un essai gratuit limité dans le temps, tu as souvent trop peu de temps pour les convaincre. De mon point de vue, je suis plutôt en accord avec cette option qui te donne plus de temps et te permet de vraiment récolter des feedbacks utilisateurs pour développer tes prochaines versions (car oui, ta première version ne sera JAMAIS la bonne).

  • “Be chill”. On arrête d’être trop agressif avec ses utilisateurs et de les relancer toutes les 4h par mail pour qu’ils utilisent ton produit ! Cette technique ne marchera probablement pas sur tous les outils, mais si tu dois récupérer un mail pense à apporter de la valeur lors de l’envoi de mail plutôt que de faire de la relance commerciale insupportable avec des “plus que 4h pour tester le produit qui changera à jamais ta vie…” Encore une fois ce point se discute, mais je trouve cette stratégie du “be chill” particulièrement pertinente et vivifiante dans une période où on est assailli par des mails intempestifs sans valeur sur tel ou tel outil (et je peux te dire que j’en teste un paquet des outils…).

À la lecture de son post, j’ai vraiment trouvé l’histoire assez intéressante et avec des leviers actionnables.

J’espère que ce petit compte rendu t’aura intéressé !


Formula Playground Walkthrough - airtable

Formula Playground - Tout comprendre des formules sur Airtable

🧐 Qu’est-ce c’est ? Airtable est un outil qui est à cheval entre le tableau Excel et la base de données. C’est un outil surpuissant que je t’ai déjà présenté à maintes reprises dans cette newsletter.

Pour bien prendre en main, Airtable et pouvoir bénéficier de toutes ses potentialités, il s’avère que cela va te prendre du temps. Un des points qui peut paraître complexe, c’est notamment les différentes formules que tu peux intégrer. Ces formules sont extrêmement puissantes et vont vraiment de permettre de passer à un niveau supérieur sur Airtable, mais encore faut-il les maîtriser.

Pour se faire, Airtable vient de sortir Formula Playground.

🤩 Pourquoi on aime ? Ce qui me plaît dans Formula Playground c’est que c’est vraiment la bibliothèque de toutes les formules que tu peux utiliser sur Airtable. Une vraie bible que tu dois absolument mettre en favori.

Dans ce playground, tu vas voir toutes les possibilités qu’offre les formules : fonctions, opérateurs logiques, dates, regex… Ce qui est également très intéressant et utile, c’est qu’il y a des exemples d’implémentation pour pouvoir bien démarrer.

Personnellement je ne les connais bien évidemment pas tous, mais cela me donne vraiment envie d’en découvrir de nouvelles et de les mettre à profit sur de prochains projets.

Pour sûr, c’est vraiment une ressource que tu dois garder si Airtable est un outil que tu utilises.

👉 Le lien : Consulter Formula Playground


🚀 Un job dans le no code !

Pas mal de nouveaux jobs dans cette rubrique cette semaine. N’hésite pas à postuler et partager.

Enactus recherche un No Code Maker en alternance pour septembre qui aime travailler sur les sujets Bubble, Airtable, Softr ou Zapier. Voir l’offre.

Shubham Sharma recherche un freelance pour l’aider dans l’écriture de ses vidéos Youtube sur sa chaîne Digital Wink. Le contacter.

Alegria recherche des No Code Maker pour étoffer son agence. Voir l’offre.

Smart Global Gouvernance recherche un Low Code Maker travaillant sur Salesforce et maîtrisant la programation visuelle (poste basé à Vence). Voir l’offre.

Sword SA recherche à Lyon un Consultant Low Code en CDI avec une première expérience en programmation pour travailler sur des outils low code Microsoft. Voir l’offre.

Pure Illusion recherche un Designer en CDI connaissant Webflow pour les acccompagner sur leurs projets. Voir l’offre.

Weweb, un outil no code français qui monte, cherche un développeur Vue JS pour continuer le développement de son outil. Voir l’offre.

Si tu recrutes également, n’hésite pas à me contacter (en répondant à ce mail) ou sur Linkedin pour proposer un poste aux no codeurs inscrits à la newsletter. Merci d’envoyer un lien avec le plus de détails possible.

J’espère que cette rubrique t’intéressera et qu’elle sera porteuse d’opportunités pour toi 🚀


Si cela t’a plu n’hésite pas à m’ajouter sur Linkedin, m’écrire un petit message en répondant à cette newsletter ou encore partager pour m’encourager à continuer 😎

Si vous aimez cette newsletter et que vous pensez que quelqu’un de votre entourage pourrait être intéressé, n’hésitez pas à la partager. 👇

Share NO CODE STATION

Si à l’inverse, un ami vous a transféré cette newsletter et que vous l’avez apprécié, vous pouvez vous abonner. 👇